mardi 8 avril 2008

Le Slam : Qu'est-ce que c'est?

Le Slam est la nouvelle forme de poésie contemporaine. Sans nul doute influencé et inspiré par la culture Rap (ou c’est peut-être l’inverse, cf. ci-après), il s’en distingue cependant par la qualité de la syntaxe poétique et du style. Ainsi, le texte n’est pas chanté, plutôt déclamé comme un poème. Autre particularité : comme son origine étymologique le suggère (du verbe anglais «to slam», qui veut dire littéralement «claquer» en français), un texte slam est déclamé (ou plutôt scandé, voire «claqué» !) sur un rythme particulier, dont la qualité est aussi importante que celle de la rime. Le slameur peut s’appuyer sur une musique de fond ou non.

Cette musique de fond est en général du jazz. En effet, il s’avère que les premiers jazzmen (Gillespie, Armstrong, Basie, Coltrane, etc ;) pratiquaient le Slam lors de leurs fameuses «jam sessions» ou à l’occasion de leurs concerts. J’ai été notamment marqué par une scène du film «Mo Better Blues» réalisé par Spike Lee, au cours de laquelle le personnage de jazzman joué par Denzel Washington offre un Slam fabuleux sur un beat soft jazz d’enfer ! Aujourd’hui, il est donc assez difficile de préciser si le Rap a déterminé le Slam ou l’inverse…

D’un point de vue plus général, je voudrais partager avec tous, mes observations sur nos sessions d’aération, en m’appuyant sur le message1 du Past-Président Issoufou Zongo. En effet, l’objectif général de nos séances de formation est de nous donner l’occasion de pratiquer les 6 fonctions du langage, et l’objectif spécifique de la session d’aération est de nous permettre de pratiquer la fonction rhétorique du langage : celle qui a trait au côté ludique, tel que l’humour, les jeux de mots, les charades, les rébus, etc. ; ou au côté artistique, tel que le chant, la poésie (donc le Slam !), etc.

Tous les psycholinguistes vous le diront : l’importance de la fonction rhétorique dans le développement de la créativité n’est plus à démontrer. Or, nous avons tendance dans nos clubs à ne privilégier que l’humour (pas toujours fin) au cours des sessions d’aération, au regrettable détriment de la poésie, du chant, des charades et autres formes de détente intellectuelle hautement inspiratrices de créativité. C’est une solution de facilité.

Je nous encourage donc à diversifier le contenu et le style de nos sessions d’aération, cette gymnastique intellectuelle étant fortement promotrice de créativité en particulier et propice à l’apprentissage de la prise de parole en général.

Note :
1. Courriel publié sur ce Blog avec pour titre « A propos de l’humour »

Marcelio TEVOEDJRE
Courriel du 14/10/2007



A propos de l’auteur: Marcelio TEVOEDJRE est membre fondateur des clubs Eloquentia de Cotonou et Xewel de Dakar. Il est actuellement Vice-Président Education à Dakar Xewel Toastmasters Club. Il est Directeur du Master 2 Communication événementielle à ETICCA & consultant formateur en communication globale.

1 commentaires:

Wangbu a dit…

Hello! I am a blog fan from the Philippines. I just found your site through Blog Catalog. I find it worth visiting.