mardi 4 novembre 2014

Paroles à ma Mère


PAROLES À MA MÈRE
Par Hyacinthe A. TOURE
Date : Samedi 27 mai 2006, veille de la fête des mères
Lieu : Église Sainte Thérèse Marcory

Chers Frères et Sœurs,

J’ai l’habitude, par mes activités, de m’adresser à des auditoires divers lors de conférences, séminaires et exposés sans appréhensions ni tracs et sans trémolos dans la voix pour faire passer mes messages. Mais celui-ci est particulier et il sera, sans doute, le plus difficile à prononcer. Si vous avez envie de rire, riez ! Maman aimait bien rire. Si vous voyez mes larmes, je ne pleure pas. C’est seulement une paille dans mes yeux. S’il m’arrivait toutefois de pleurer, sachez que notre Seigneur, Jésus lui-même, a pleuré son ami Lazare.

Mon cœur est en peine, certes, mais votre présence me réconforte et me rassérène. Je me réjouis de la présence parmi nous, dans cette église de quelqu’un d’important. Il a toujours été présent à nos côtés et sera toujours présent à nos côtés. Un Fidèle parmi les Fidèles, le Seigneur Jésus. Je suis Hyacinthe ATTOH-TOURE, l’un des fils d’Antoinette ATTOH TOURE. Je voudrais m’adresser à Mon Dieu, parler de ma mère, parler à ma mère en mon nom propre et au nom de mes frères et sœurs, à nos amis, à mes frères et sœurs.